FAQ

FAQ

Vous vous posez certaines questions auxquelles nous pouvons vous apporter une réponse. Pour commencer, voyons ensemble quelques définitions :

 

  • Qu’est-ce que la Microkinésithérapie ?
    Cette méthode, élaborée dans les années 1980 en France par les kinésithérapeutes Patrice Bénini et Daniel Grosjean, est une technique manuelle qui vise à trouver, dans l’organisme du patient, les « traces » d’événements traumatiques somatisés, et à stimuler les zones concernées pour déclencher les mécanismes naturels d’auto-correction aptes à les éliminer.

 

  • Qu’est-ce que le Stress ?
    « On parle de stress au travail quand une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire dans le cadre professionnel et les ressources dont elle dispose pour y répondre. Les situations stressantes qui s’installent dans la durée ont toujours un coût pour la santé des individus qui les subissent. Elles ont également des répercussions négatives sur le fonctionnement des entreprises (turnover, journées de travail perdues, perte de qualité de la production, démotivation,…). » (Extrait du site de l’INRS)

 

  •  Qu’est-ce que les Risques psychosociaux (RPS) ?
    « On appelle « risques psychosociaux » (ou RPS) les éléments qui portent atteintes à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés au sein de leur environnement professionnel. Ces risques peuvent prendre différentes formes : le stress collectif et individuel, l’épuisement professionnel mais aussi les violences internes (harcèlement moral, sexuel, discrimination, …) et les violences externes (exercées par des personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés). Ils sont la cause de plusieurs maux et pathologies (problèmes de sommeil, dépression, troubles musculo-squelettiques, maladies psychosomatiques, ….). »

 

  • Qu’est-ce que les Troubles Musculosquelettiques (TMS) ?
    Ces troubles regroupent des affections touchant les muscles, les tendons, les nerfs, les articulations (cartilages, ménisques) et les os. Les parties du corps les plus fréquemment touchées sont : la colonne vertébrale, les membres supérieurs (épaule, coude, poignet), les genoux. (Extrait du site Ameli)

     

  • Quelles sont les Conséquences du Stress pour l’entreprise ?
    Au niveau européen, le coût du stress d’origine professionnelle était estimé, en 2002, à environ 20 milliards d’euros par an. Le stress serait également à l’origine de 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail perdues (Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 1999). En France, le coût social du stress (dépenses de soins, celles liées à l’absentéisme, aux cessations d’activité et aux décès prématurés) a été estimé en 2007 entre 2 et 3 milliards d’euros (étude INRS et Arts et Métiers ParisTech).
    Il s’agit d’une évaluation à minima. En effet, cette étude prend essentiellement en compte le « job strain » ou « situation de travail tendue » (combinaison d’une forte pression et d’une absence d’autonomie dans la réalisation du travail), qui représente moins d’un tiers des situations de travail fortement stressantes. D’autre part, les pathologies retenues sont celles qui ont fait l’objet de nombreuses études : maladies cardiovasculaires (infarctus, maladies cérébrovasculaires, hypertension…), dépression et certains troubles musculosquelettiques.
    Enfin, cette dernière estimation ne prend pas en compte toute la dimension du coût pour l’individu, en particulier la souffrance et la perte de bien-être que le stress occasionne. (extrait du site INRS)

 

  • Que veut dire « Micropalpatoire » ?
    Interrogation faite à deux mains sur un tissu vivant permettant de contrôler l’intégrité de sa vitalité. En effet, le corps humain est animé de différents rythmes vitaux. Lorsque celui-ci n’est pas présent à un certain niveau du corps, il est le signe d’une absence de vitalité. Absence de vitalité qui est le résultat d’une mémoire d’agression (émotionnelle, physique, toxique, vibratoire,…), tous cela est identifié par cette analyse spécifique qui se fait entre les mains du thérapeute.

 

  • Qu’est-ce que le Mécanisme d’autocorrection ?
    Les mains du praticien mobilisent et stimulent les différents tissus en fonction du type d’agression afin d’aider le corps à reconnaitre l’agression, la comprendre, l’intégrer et de ce fait se corriger tout seul par identification de la cause d’agression. C’est le principe du mécanisme de l’immunité.

 

  • Qu’est-ce qu’une Action préventive et curative ?
    C’est par l’intervention de Corporum, notamment avec la microkinésithérapie, que nous identifions les causes du stress et du mal être auprès des membres de l’entreprise. Lors de chaque action nous adaptons les corrections et les solutions à chacun par l’analyse individuelle dans le but d’un résultat pour l’ensemble de l’entreprise. C’est sur l’unité de l’entreprise que nous cherchons à agir, tant en préventif qu’en curatif, et cela au travers d’une action individuelle sur chaque acteurs de la société.

 

  • Qu’est-ce qu’une Action d’urgence ?
    Nous pouvons agir par une action d’urgence, suite à un choc important qui touche subitement l’entreprise, toujours avec une action individuelle. Dans les chocs on peut trouver les plans de restructurations, les licenciements, la maladie (dont burnout), l’accident d’un collègue, un décès …. Bien sûr, l’action de Corporum peut être complémentaire à l’intervention d’autres intervenants comme coach, psychologue, … lors de cette situation de crise.

 

Voici quelques liens vers les textes de loi et liens utiles :

Corporum